AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]

AuteurMessage
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mar 6 Nov - 1:04
  
La soirée était déjà bien avancée lorsque j’arrivai chez moi. Je lançai mes clés sur le meuble de l’entrée et me déchaussai avant d’enlever mon manteau pour l’accrocher à la patère, je me dirigeai ensuite vers ma chambre. J’étais fatigué, la semaine avait été longue, j’avais travaillé tard tous les soirs… Ceci dit je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même, est-ce que ce n’était pas de ma faute si je n’arrivais pas à m’arracher à mes dessins ? D’ailleurs mon supérieur avait été forcé de me ramener sur terre encore une fois, sinon je serais parti trop tard du boulot… eh oui, une heure de plus et j’aurais été dehors à minuit pile. Rien que d’y penser, j’en frissonnais d’angoisse.
Je m’arrêtai devant le miroir qui était accroché dans le couloir et mon regard se posa aussi sec sur la cicatrice de mon cou, elle ne datait peut-être pas de mon agression, mais je dois dire qu’elle ne m’avait jamais fait autant réfléchir que depuis lors. Ce soir-là j’avais vraiment cru que j’allais le rejoindre, et sous la douleur j’avais fini par sentir le soulagement de ne plus avoir à me débattre avec une vie qui n’était peut-être pas pour moi… et finalement ce n’était pas arrivé, j’étais toujours vivant. Je me mordis la lèvre et secouai la tête avant de repartir vers ma chambre, c’était le genre de choses que je gardais pour moi. À qui aurais-je pu en parler ? Tout ceux que je connaissais me pensaient heureux parce que j’avais un boulot bien payé et que j’étais libre de faire ce que je voulais. J’étais peut-être qu’un sale gosse capricieux et je ne connaissais pas ma chance, ce qui reviendrait à dire que ma belle-mère avait vu juste sur moi depuis que j’étais tout bambin et qu’il aurait sans doute mieux valu pour tout le monde qu’elle me tue de ses mains, elle en avait eu tellement envie… et elle ne me l’avait pas caché.

Bon, il fallait vraiment que je sorte, ça me secouerait un petit peu. Il y avait une soirée pour l’ouverture d’une boite à Ebisu, c’était sur invitation et donc je m’étais débrouillé pour en avoir une moi aussi. C’était le genre d’évènement auquel j’adorais aller… Bon « adorais » était peut-être un grand mot, disons que ça me divertissait pas mal même si je n’y faisais jamais de rencontre bouleversante. J’avais envie de boire en plus… et comme j’avais pour principe de ne jamais boire tout seul dans mon appartement, je trouvais ça absolument pitoyable, je me forçais à sortir lorsque l’envie se faisait sentir. Je me connaissais, si je ne me fixais pas certaines limites je finirais par devenir une loque, déjà que j’en étais pas loin…

Je me plantai devant mon armoire et l’ouvris pour prendre rapidement de quoi me changer, j’optai pour une chemise blanche et un pantalon noir, puis je filai dans la salle de bain pour prendre une douche. Je me préparai rapidement puis attrapai quelques bijoux que je m’abstenais de mettre quand j’allais au travail, ça ne faisait pas très sérieux même si j’étais certain qu’on ne me dirait rien. J’appelai ensuite la compagnie de taxi pour qu’ils m’envoient une voiture. Le temps que le taxi arrive je récupérai l’invitation laissée en plan sur la table basse du salon puis allai mettre mes chaussures et pris une veste avant de ressortir de mon appartement. Je pris mon temps pour descendre et attendis dans l’ombre du hall que la voiture se pointe. J’étais content que personne ne puisse me voir dans ces moments-là, je devais vraiment avoir l’air d’un trouillard, mais même après cinq mois sortir seul la nuit m’était difficile.

Je donnai l’adresse au chauffeur en grimpant dans le véhicule et me calai dans le siège. A vrai dire, même quand je n’étais pas seul, j’angoissais, mais si je me laissais aller je finirai par devenir agoraphobe, ce qui ne règlerait en rien mes problèmes au contraire, parce qu’en plus je serais obligé de boire tout seul chez moi et là ce serait la loose.
Le trajet dura un bon quart d’heure puis je payai le chauffeur avant de descendre, je me dirigeai vers l’entrée de la boite de nuit. Les videurs étaient sollicités par des gens qui tentaient d’entrer sans invitation, c’était un concept que j’avais du mal à saisir… ceci dit peut-être que les videurs laissaient rentrer les jolies filles, du coup tout le monde tentait sa chance. Je soupirai, content de ne pas être tombé aussi bas qu’eux et montrai mon invitation pour entrer.

Il était près de minuit maintenant, et il y avait du monde. Je préférais toujours arriver après les autres comme ça on ne faisait pas attention quand je me pointais. Je me dirigeai directement vers le bar, on ne change pas les bonnes habitudes, et me hissai sur un tabouret le temps que le barman se débarrasse de ses autres clients. J’en profitai alors pour observer les lieux, c’était grand, la piste était grande et il y avait énormément de tables. Levant les yeux, je vis qu’il y avait un étage réservé aux VIP, un sourire se glissa sur mes lèvres alors que je me promettais d’y faire un tour plus tard. C’était un don, j’arrivais toujours à aller là où je voulais dans ce genre d’endroit.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute


Dernière édition par Shin Uemura le Lun 3 Déc - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mar 6 Nov - 1:44
  
    J’avais hésité à mainte reprise à y aller puis mon agent m’avais dit de y aller que sa me ferait du bien de prendre l’aire et de voir du nouveau monde. Je n’étais pas vraiment du même avis que lui que sa me ferait du bien, car je savais parfaitement comme finirais la soirée. Je n’étais pas la pour faire de la pub pour l’agence et de tout façon en ce moment j’étais assez reconnu dans les magazines pour faire la fête et autre… des fois j’en venais à me demander comment les journalistes obtenait toute ces informations sur moi. Bref… j’étais étendu sur mon lit tenait le carton dans ma main avec cette fameuse invitation et le regardait intensément. Spookie était étendu près de moi et je le flattais doucement. Je me redressais dans le lit et décidais de finalement allé y faire un tour. Je n’étais pas obligé d’y rester toute la nuit après-tout. Je fouillais dans mon armoire pour prendre des fringues plutôt classe, mais pour sortir. J’enfilais une chemise une chemise bleu avec un tissus en réplique de satin laissais les trois boutons du haut déboutonner et enfilais un pantalon noir plus ou moins stretch. Je déposais un baiser sur la tête de mon petit chien avant de quitté la maison.

    Je m’allumais une clope et me mis à marcher tranquillement dans la rue pour me rendre à ce bar qui ouvrait ses portes. Je savais que j’en avais pour un certain moment à marcher pour me rendre, mais sa me permettait de me aérer l’esprit et je pense que sa ne me faisait pas de mal. En chemin je m’arrêter chez quelqu’un ou j’avais l’habitude de m’acheter quelques truc pour me détendre… j’étais rendu assez pitoyable je dois dire et je trouvais même que je faisais pitié par moment.

    J’arrivais finalement à destination et vit la file d’attente extérieur et je me disais dans mon font intérieur heureusement que j’ai une invitation, j’arrivais près du videur il fit rentrer deux demoiselle à l’intérieur alors que j’entendais d’autre personne murmuré mon nom et je tournais la tête vers eux et leur fit un magnifique sourire. Je tendais mon invitation au videur et il me fit entrer. Une fois à l’intérieur la musique ne tarda pas à venir à mes oreilles. J’allais au comptoir me prendre une consommation et partit ensuite sur la piste de danse.

    J’vais maintenant pris l’habitude de trouver mes proie sur la piste de danse… en général sa fonctionnait plutôt bien j’arrivais toujours par trouver quelqu’un. Je calais mon verre d’un coup le posais sur une table quelconque et allait sur cette piste de danse ou il y avait déjà pas mal de monde. Faut dire que j’étais arrivé plutôt tard contrairement à d’habitude. Je dansais un peu seul puis avec une fille pour lui faire plaisir et je ne trouvais pas grand monde intéressant sur la piste de danse je dois dire. Après plus d’une demie heure de danse je décidais d’aller m’installer au bar je trouvais un tabouret vide, il venait à peine de se libérer encore heureux. Le barman vint vers moi.

    -Une vodka orange et une bière s’il te plaît.

    Il sourit et me servit assez rapidement, je payais et callais mon verre de vodka orange et je pris quelque gorgée de ma bière. Je tournais la tête à ma droite pour voir quelqu’un assit sur le tabouret à côté du mien. De profil, il était plutôt mignon je devais bien l’avoué à vrai dire.

    -Sympa comme soirée n’est-ce pas? Sa fait longtemps que tu es arrivé?

    Je fis un petit sourire et espérait avoir quand même une bonne réponse et ne pas me faire envoyer boulé, car oui sa m’arrivait parfois de me prendre des râteaux. J’étais loin d’être un tombeur quoi que… peut-être oui. Bref je pris une gorgée de bière attendant une réponse.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mar 6 Nov - 18:06
  
J’étais patient. Heureusement car sinon je me serais vite énervé contre le barman qui se laissait déborder par ses clients… au passage, je me demandais où ils avaient été élevé pour être à ce point sauvage, sérieusement c’était quoi ces manières de héler ce pauvre mec ? Ça ne le ferait pas travailler plus vite, et puis s’ils étaient malins ils ne viendraient pas tous chercher à boire en même temps.
Je me détournai de nouveau pour regarder la piste de danse, essayai de repérer qui se trouvait dans cette boite de nuit en même temps que moi. Il devait bien y avoir des gens que je connaissais… et des gens que je reconnaissais, à défaut que eux me connaissent. Mais j’avais tout le temps pour aller faire des rencontres, pour le moment j’avais envie de boire. De boire quelque chose de fort. Il fallait que j’oublie cette foutue semaine de boulot qui m’avait mis sur les rotules, et ces putains de pensées qui s’étaient insidieusement glissées dans ma tête. Machinalement je posai ma main sur la cicatrice de mon cou, j’aurais aimé que la cacher soit suffisant pour ne plus y penser.

- Qu’est-ce que je vous sers ?

Je me retournai vers le barman qui était enfin débarrassé de la horde d’alcooliques qui l’avait entouré. Il m’adressait un sourire désolé. Ça va, je n’allais pas le manger parce qu’il avait mis du temps à me servir, j’arrivais juste, je pouvais me poser cinq minutes.

- Une vodka on the rocks s’il vous plait.

Sans répondre il se retourna pour attraper un verre et préparer ce que j’avais demandé. Je m’appuyai sur ma main en regardant les bouteilles qu’il y avait au dessus du bar. J’allais repartir en taxi de toute façon, donc je pouvais bien faire quelques mélanges, ça ne me tuerait pas… ce n’était pas comme si je n’avais pas l’habitude après tout.

Le barman posa mon verre devant moi et je glissai un billet sur le comptoir qu’il s’empressa de prendre avant de me rendre la monnaie, je la fourrai dans ma poche avant de poser une main sur mon verre. Je le regardai quelques secondes avant de le porter à mes lèvres, j’en bus une longue gorgée, elle brûla ma gorge et me réveilla un petit peu, je terminai alors mon verre et redemandai la même chose au barman qui me servit dans broncher.

Me vint alors une question, est-ce que j’étais assez motivé pour aller faire du charme à quelques hommes ou alors n’avais-je envie que de boire ce soir. Hum, la question était difficile, parce que l’idée de rester à ce comptoir à boire de la vodka était tentant, sauf que ce ne serait pas très différent que de boire tout seul chez moi, si je ne parlais à personne sortir était inutile. Je soupirai et pris une gorgée du verre fraichement posé devant moi. Du coin de l’œil je vis un jeune homme s’installer sur le tabouret juste à côté de moi et qui avait été jusqu’à présent occupé par une fille très légèrement vêtue… pas de toute que, elle, elle cherchait quelqu’un avec qui finir sa soirée.

- Sympa comme soirée, n’est-ce pas ? Ça fait longtemps que tu es arrivé ?

Je me tournai vers le jeune homme en haussant légèrement les sourcils, surpris qu’il m’adresse la parole comme ça, sans prévenir. Ceci dit, il était plutôt pas mal… non, d’accord, il était bien plus que ça, et pour cause, je le reconnaissais. C’était un mannequin connu depuis quelques années, et je me souvenais aussi l’avoir vu quelque part ailleurs que dans un magazine ou à la télé mais… non impossible de remettre le doigt dessus, j’étais un cas perdu.

Lui souriant, je décidai de finalement répondre à sa question, ça ne me coûtait rien de parler avec lui, bien au contraire.

- Non pas vraiment… juste le temps de commander et boire un premier verre, dis-je en faisant tourner la vodka à l’intérieur du verre.

Je bus encore une gorgée et m’aperçus que c’était la dernière de mon verre. Ah je buvais encore plus vite que je le pensais, c’était perturbant. Allai-je être ivre encore plus vite ou pouvoir boire deux fois plus avec le même résultat… ouh difficile de le dire. Je ris doucement en reposant le verre sur le comptoir.

- Enfin, deux verres… repris-je.

Je fis de nouveau signe au barman pour qu’il me serve encore et je regardai de nouveau mon magnifique vis-à-vis sans cesser de sourire.

- Et toi ? lui demandai-je, décidant de le tutoyer à mon tour, il n’y avait pas de raison que je lui donne un ascendant sur moi. Si tu viens me parler c’est que tu n’es pas accompagné, ou pas encore, donc c’est que tu n’es pas arrivé depuis longtemps car je soupçonne que plus d’une personne ici souhaiterait te mettre le grappin dessus… me trompe-je ?

Je ris de nouveau et repris mon verre pour boire. Ce mec était assez populaire pour que tous les regards soient braqués sur lui, je doutais qu’il reste longtemps seul dans un endroit blindé de monde, donc j’avais sans doute de la chance de ne pas être arrivé encore plus tard.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mar 6 Nov - 23:48
  
    Heureusement j’étais tomber sur un garçon sans doute social puisqu’il ne m’ignora pas et me répondis même assez rapidement.

    - Non pas vraiment… juste le temps de commander et boire un premier verre, dit-il.

    Je regardais son verre ou il faisait tourné le liquide et il prit la dernière gorgé de son verre finalement je n’étais pas le seul à boire rapidement… enfin je ne savais pas vraiment s’il avait but rapidement. Et qui étais-je pour en juger de toute façon. Je le regardais reposé son verre sur le comptoir.

    - Enfin, deux verres… reprit-il.

    Un sourire se dessina sur mes lèvres alors qu’il fit signe au barman de le servir encore bah finalement je pense que je n’étais pas le seul à être la pour boire. Enfin lui sa semblait plus clair que moi. Je pris une gorgée de ma bière et demander une autre vodka orange au barman aussi. Je fouillais dans mes poches pour sortir un billet pour payer. Puis je sentis son regard sur moi, je relevais les yeux vers lui.

    - Et toi ? me demanda-t-il. Si tu viens me parler c’est que tu n’es pas accompagné, ou pas encore, donc c’est que tu n’es pas arrivé depuis longtemps car je soupçonne que plus d’une personne ici souhaiterait te mettre le grappin dessus… me trompe-je ?

    Je le regardais avec de grand yeux il était assez rare que quelqu’un me dise sa aussi franchement, mais c’était plutôt amusant. En effet je n’avais toujours pas trouver quelqu’un pour me tenir compagnie et oui je me doutais bien que plusieurs personnes ici souhaiteraient me mettre le grappin dessus. Il rit et prit son verre pour boire et je fis pareille avec mon propre verre. Je n’utilisais pas vraiment ma popularité pour me trouver quelqu’un même si sa finissait toujours que c’était à cause de ma popularité que je trouvais quelqu’un.

    -Hahaha je suis très sélectif à ce qui concerne les personnes qui peuvent me choisir, riais-je.

    Je pris une nouvelle gorgée de mon verre comme si c’était facile me mettre le grappin dessus. C’était pas vraiment facile et j’aimais bien donné du challenge aux gens qui voulait vraiment avoir ma compagnie c’était amusant. Je pris la dernière gorgée de mon verre et je bus ensuite ma bière. Décidément j’avais trop une bonne descente en ce moment et je buvais beaucoup trop. Je demandais au barman de me resservir.

    -Et puis de toute façon je suis pas seul la… je suis en ta compagnie.

    Je fis un petit sourire en coin et je m’approchais doucement de lui posait un baiser sur sa joue pris mon verre que j’avais payer et allait sur la piste de danse en le callant, je posais mon verre sur une table au passage je me sortit une clope l’allumait et allait sur la piste de danse. Je me tournais pour être face au bar et je constatais qu’il me regardais toujours, je me déhanchais doucement au rythme de la musique et détachais même de nouveau bouton a ma chemise.

    Je le pointais ensuite du doigt et lui fit signe de venir me rejoindre. Je pense que je venais de trouver ma cible pour ce soir. Il était vraiment mignon et les autres du bar était tous pareille lui me semblait différent des autres je laissais un sourire charmeur se posé sur mes lèvres et je bougeais au rythme de la musique.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mer 7 Nov - 0:29
  
Je relevai doucement les yeux vers lui et vis que mes paroles avaient dû le surprendre car il écarquilla les yeux, je réprimai un sourire en avalant une gorgée de vodka. J’avais pour habitude d’être assez direct depuis que je n’étais plus enchainé à la volonté de ma belle-mère, après 18 ans de paroles muselées, on se plait à dire ce qu’on pense quand on le pense et à qui on veut. Mais devant un mannequin, j’étais persuadé que les gens - surtout pour le séduire - faisaient attention à ce qu’ils pouvaient dire… le séduire ? Je ne savais pas si j’en étais déjà là je dois dire… pas que je ne doute avoir mes chances avec lui, après tout un mec reste un mec, il suffit d’avoir la bonne méthode pour les séduire, mais… ah après tout pourquoi pas ?

- Hahaha je suis très sélectif à ce qui concerne les personnes qui peuvent me choisir, rit-il.

Un grand sourire se glissa sur mes lèvres, au moins il n’avait pas mal pris ce que j’avais dit. Et ça me rassurait un peu qu’il soit sélectif, je ne sais pas comment j’aurais pris la chose s’il m’avait dit qu’il allait voir le premier venu… j’avais ma fierté, je n’étais pas le premier venu, pas même pour un mannequin aussi canon et populaire que lui. Oh que non, quitte à paraitre prétentieux, je savais ce que je valais tout de même.
Comme il se remettait à boire silencieusement son verre puis sa bière - ah beh il descendait l’alcool aussi bien que moi - je repris mon verre pour boire également et finis ma vodka en quelques courtes gorgées, puis je demandai un whisky au barman. Quand mon verre fut posé sur le comptoir, le mannequin redemanda également à boire. Le regard du barman me fit rire de nouveau, c’est sûr qu’on devait avoir l’air de deux alcooliques qui font alliance pour boire encore plus, mais c’était drôle à voir sur la tête des gens. Et c’était pas comme si je m’occupais de ce qu’on pensait de moi.

- Et puis de toute façon je suis pas seul là… je suis en ta compagnie.

Mon sourire s’agrandit. Certes, il n’avait pas tort, mais ce n’était pas exactement de ce genre de compagnie que je parlais. Alors que j’allais lui répondre, il se pencha pour plaquer un baiser sur ma joue puis il partit avec son verre dans la main. Je restai figé une seconde avant de me retourner pour le regarder s’éloigner. Eh c’était quoi ça ? Ça m’étonnait qu’il ait osé faire ça… même moi j’osais pas, et pourtant j’osais bien des choses. Je pris mon verre et m’accoudai au comptoir tout en regardant la piste de dans où il était parti.

Une fois sur la piste de danse, au milieu des autres invités en train de danser, il se tourna vers moi et commença à danser, je ris en buvant de nouveau une gorgée. Je me surpris à me mordre la lèvre quand il déboutonna le premier bouton de sa chemise, ok alors là, il me cherchait.
Il me fit ensuite signe de venir le rejoindre. Il dansait vraiment pas mal, mais il ne me connaissait pas encore ce garçon, et il allait voir qu’on ne me ferrait pas aussi facilement que ça. Je fis semblant d’entrer dans son jeu et calai mon verre avant de me lever, je me dirigeai nonchalamment vers lui. Quand je fus près de lui, je commençai moi aussi à danser, je restai quelques instants devant lui et lui fis un clin d’œil puis je le contournai et allai derrière lui où un autre mec me regardait. Celui-là, un peu moins subtil que mon mannequin, passa un bras autour de ma taille pour m’approcher de lui et je me déhanchai sensuellement avec lui. Je passai mes bras autour de son cou, il n’était pas du tout mon type de mec, cependant on ne pouvait pas non plus dire qu’il n’était pas beau, au contraire.
A l’abri du regard de mon partenaire, je levai les yeux vers le mannequin et fis un sourire en coin en glissant ma langue sur mes lèvres. La soirée était tout juste entamée, et j’avais envie de jouer.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mer 7 Nov - 1:17
  
    Je fus un peu étonné de voir qu’il venait vers moi habituellement on ne répondait pas aussi facilement à mes avances… quoi que oui, mais quelque chose me disait que tout ça était beaucoup trop facile. Une fois près de moi, il commença à dansé et après quelques instant il me fit un clin d’œil puis me contournais, je haussais alors un sourcil surpris par son comportement. Je me retournais pour le suivre du regard et il s’approcha d’un mec.
    Ce dernier d’ailleurs passa son bras autour de sa taille et mon bel inconnue se mis à se déhancher sensuellement avec ce garçon puis il passa ses bras autour de son cou.

    Il leva finalement les yeux vers moi et fit un sourire en coin en glissant sa langue sur ses lèvres. Alors c’était ça… il s’amusait… et j’étais le jouet? Nah impossible je ne pouvais pas être celui avec qui on joue. Je ne pouvais pas laisser passez sa, je regardais autour de moi à la recherche d’un partenaire et je vis un mec qui devait avoir a peu près mon âge, mais très mignon dansé seul dans un coin. Je m’approchais tranquillement du garçon toute en continuant de dansé. Et la chanson On the Floor de Jennifer Lopez de mit à jouer. J’allais derrière le garçon et posais mes mains sur sa taille et je bougeais mon bassins au sien de façon sensuelle.
    Encore heureux le mec se mis à bouger au même rythme que moi c’était plutôt bon signe et je posais mon regard vers celui qui me tentait ce soir et lui fit un peu sourire en coin.

    Au bout de quelques danses je me rendis compte que ce jeu ne menait vraiment à rien et si je continuais ainsi je donnerais de faux espoirs à mon compagnon de danse ce que je voulais évité je le remerciai et lui souhaitais une bonne soirée avant d’aller vers se garçon qui m’attirait une fois près de lui et son partenaire de danse je posais une main dans son dos et regardait son partenaire qui avait tourné la tête vers moi.

    -Je peux?
    -…hai..

    Je souris au garçon alors qu’il lâchait ma cible et je passais un bras autour de sa taille plaquait son dos à mon torse. Mon autre main glissa le long de son bras et j’entremêlais nos doigts ensemble tout en continuant de dansé. Je nichais mon visage dans son cou et soufflais doucement sur sa peau pour ensuite remonter ma bouche à son oreille.

    -Peut-être n’ai-je pas été assez clair tout à l’heure…


    Je mordillais doucement son lobe d’oreille puis détournais la tête et me déhanchais sensuellement au rythme de la musique. Les gens ne jouais pas avec moi c’était moi qui jouait avec eux. Je crois que c’est pour cela que j’étais très sélectif dans les gens que je choisissais pour passer du temps. Je rapprochais une nouvelle fois mes lèvres de son oreille.

    -Mais c’est avec toi que je veux passez du temps ce soir, je me fiche des autres qui veulent de ma compagnie c’est à toi que je veux l’accorder.

    Pourquoi lui? Je ne savais pas exactement, mais quelque chose me disait de le choisir que c’était mieux lui que n’importe qui d’autre dans cette pièce. Et puis j’avais envie de voir ou mon instinct pouvait me mener. Le pire qui pourrait m’arrivé c’est que j’allais heurter un mur qu’il me dirait franchement qu’il se fiche d’avoir ma compagnie. Je voulais quand même essayer.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mer 7 Nov - 1:54
  
Le beau mannequin ne mit pas longtemps à réagir à ma provocation - et c’était bien ce que j’attendais -, je le regardai s’éloigner vers un autre garçon et ils commencèrent à danser, je cachai mon sourire amusé dans le coup de mon partenaire qui me serra alors un peu plus contre lui. Ah, j’avais peut-être pas choisi le bon pour m’amuser, il allait se faire des idées… sans compter que je pouvais même pas me dire que dans d’autres circonstances je lui aurais laissé sa chance, parce que c’était pas le cas. Il était mignon, assez musclé, mais il était pas le genre de mec qui je voulais pour passer une nuit ou deux, ça se voyait tout de suite qu’il n’était pas comme ça… je devais avoir un radar. Et le comportement du mannequin m’avait aussitôt révélé que, lui, il était comme moi pour ça.

Je le regardai une nouvelle fois danser avant de me reconcentrer sur mon partenaire, je m’écartai néanmoins un peu de lui, il ne sembla pas s’en rendre compte ceci dit, et il releva les yeux vers moi pour me regarder, je lui fis un sourire aguicheur.
On dansa ainsi sur quelques chansons, il avait d’ailleurs réussi à me rapprocher encore plus de lui et j’avais glissé mes mains sur ses épaules pour me donner la possibilité de rétablir la distance si le besoin s’en faisait sentir.

Cependant, je vis soudain le mannequin revenir vers nous, et il semblait bien moins amusé que moi. Je sentis sa main se poser dans mon dos et mon partenaire le regarda sans trop comprendre.

- Je peux?
- …hai..

Je détournai les yeux pour pas que le garçon voie que c’était ce que j’avais attendu, et il me lâcha avant de s’éloigner. Le mannequin se colla contre mon dos en glissant un bras autour de ma taille et sa main libre glissa jusqu’à la mienne avant d’entrelacer nos doigts. Je baissai les yeux, surpris par ce geste, ce n’était pas un peu… « trop » ? Je n’allais pas m’en plaindre, certes, mais je n’étais pas si tendre, surtout avec des personnes que je ne reverrais pas, ou très peu.
Je fermai les yeux en sentant son souffle se faufiler dans mon cou, et frémis.

- Peut-être n’ai-je pas été assez clair tout à l’heure…

Mon sourire se crispa légèrement quand il se mit à mordiller le lobe de mon oreille, un nouveau frisson me traversa. Je continuai à me déhancher au même rythme que lui, ne me souciant même pas si mon premier partenaire nous regardait ou non, bien que je sente un regard sur nous. Cela me mit mal à l’aise, me rappelant de trop mauvais souvenirs.

- Mais c’est avec toi que je veux passer du temps ce soir, je me fiche des autres qui veulent de ma compagnie c’est à toi que je veux l’accorder.

Je rouvris les yeux et tournai un peu la tête pour le regarder, ne serait-ce que du coin de l’œil. Que répondre à ça ? « Merci » ? Il ne se prenait pas pour n’importe qui… ou bien ce n’était qu’une suite à notre conversation de tout à l’heure et j’étais parano, encore une fois, ça ne m’étonnerait même pas. Je souris de nouveau et haussai doucement les épaules, lui donnant volontairement un léger coup dans le menton.

- Hm si, tu avais été assez clair, répondis-je avec indifférence.

Et c’était justement pour ça que j’avais voulu me jouer un peu de lui, après tout il devait avoir l’habitude des proies faciles… et je sais qu’on me prenait aisément pour un petit gamin naïf, mais c’était très loin d’être mon cas. Je n’étais pas sûr que c’était ce qu’il pense de moi, ceci dit je ne voulais pas avoir l’air d’un garçon facile.

- Mais je me demandais si tu aimais les défis ou si tu préférais qu’on te tombe tout cru dans le bec…

Je le regardai de nouveau, approchant un peu ma bouche de la sienne et je remontai ma main libre à son visage, je fis mine de vouloir poser ma main sur sa joue sans néanmoins le faire, effleurant sa peau du bout des doigts simplement. Je me mordis doucement la lèvre en le regardant alors qu’il fixait ma bouche.

- Je ne trouve pas ça amusant si on ne me cherche pas, monsieur le mannequin. Je ne me laisse pas avoir si facilement… il faut me mériter.

Je lui fis de nouveau un clin d’œil, déposai un baiser au coin de sa bouche puis me dérobai de nouveau. Je m’éloignai d’une démarche sensuelle en riant doucement. J’avais réussi à attirer son attention je crois, je doutais qu’il me laisse partir maintenant… et puis si c’était le cas, ce n’était pas si grave.
Je repérai rapidement une table inoccupée et me laissai tomber sur la banquette, je croisai les jambes et me calai contre le dossier, ne jetant pas même un regard au mannequin.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Mer 7 Nov - 23:55
  
    Je le regardais et vis qu’il me regardait du coin de l’œil, mais je souriais toujours espérant qu’il avait comprit cette fois si ou je voulais en venir. Je le vis sourire puis, il haussa les épaules me donnant un coup au menton. Je me reculais un peu…

    - Hm si, tu avais été assez clair, répondit-il.

    Je haussais alors un sourcil un peu surpris par ce qu’il venait de me dire. Alors il avait comprit depuis tout à l’heure? Il était vraiment en train de jouer avec moi… ou alors il ne voulait pas du tout de moi. Et je me demandais ce qui me dérangeais le plus… mais j’étais un peu vexé quand même habituellement on ne me résistait pas si longtemps alors que lui il semblait bien décidé ou c’était autre chose. Il était clair que lui n’était pas comme les garçons que j’approchais habituellement. Il avait peut-être des airs de garçons facile, mais il ne l’était pas.

    - Mais je me demandais si tu aimais les défis ou si tu préférais qu’on te tombe tout cru dans le bec…

    Je le regardais intensément alors que j’analysais chacune des ses paroles, certes j’aimais bien qu’on tombe sous mon charme immédiatement, mais avoir du challenge faisait changement et j’étais un peu rouiller. Il approcha sa bouche suffisamment de la mienne pour que je sente son souffle et remontais sa main libre à mon visage. Pendant une seconde je crus qu’il allait poser sa main sur ma peau, mais il effleura seulement ma peau et je sentis un frisson me parcourir. Il se mordit la lèvre, je n’avais toujours pas quitter sa bouche des yeux.

    - Je ne trouve pas ça amusant si on ne me cherche pas, monsieur le mannequin. Je ne me laisse pas avoir si facilement… il faut me mériter.

    Il fit un nouveau clin d’œil, déposa un baiser au coin de ma bouche puis il s’éloigna de moi une nouvelle fois. Je le regardais marcher d’une façon sensuelle et je restais planté la à le regarder. Il était clair maintenant que c’est lui que je voulais ce soir, je ne pouvais pas baisser si facilement les bras. J’avais encore des chances de pouvoir faire quoi que ce soit j’en étais certain.
    Je le vis s’installé à une table, j’allais au bar commander deux verres à boire et j’allais ensuite m’incruster à sa table et je m’assis à côté de lui et posait le verre devant lui.

    -Alors buvons ensemble et voyons ou la soirée nous mènera, lui dis-je.

    Je levais mon verre dans les air et en prit une gorgée et je reposais mon verre sur la table, il avait les jambes croisé j’osais tranquillement posé ma main sur sa cuisse, mais ne fit rien de plus. Il m’aguichait depuis tout à l’heure était-ce peut-être à mon tour maintenant de l’aguicher un peu? Je me rapprochais un peu de lui encore une fois et murmurais à son oreille.

    -Et si je pouvais déjà savoir une chose sur toi… je me présente Yuuki. Et toi comment t’appelle-tu.

    Il était rare que je prenne le temps de demander le nom de l’une de mes conquêtes, mais habituellement tout allait vite. On tombait vite sous mon charme et on finissait rapidement chez moi ou chez l’autre et je partais avant qu’il ne se réveille sans laisser de numéro ou me rappeler de toute façon je ne répondrais pas si c’était le cas. Je posais ma main sur sa joue et tournais son visage vers moi pour qu’il me regarde.

    -Mais si tu as l’intention de refuser mes avances toute la soirée dis le moi… j’aime bien les défis certes, mais ma patience à des limites.

    Et à mon tour je posais un baiser au coin de ses lèvres du moins c’est ce que je voulu, mais je posais directement mes lèvres sur les siennes et osais même malmené ses lèvres quelques instant puis je me reculais pour prendre mon verre et but le reste du liquide.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Jeu 8 Nov - 0:39
  
Je savais que le jeu auquel je jouais était risqué, mais un jeu sans risque ne valait absolument pas le coup, c’était ma façon de voir les choses… même si mon jouet de ce soir était extrêmement beau et sexy, il n’y avait pas de raison qu’on ne s’amuse pas un petit peu, non ? Et puis, s’il n’était pas aussi joueur que moi, je préférais autant le savoir maintenant et trouver quelqu’un d’autre qui serait plus combatif… oh je n’étais vraiment pas quelqu’un de bien.
Ce pensant, je posai un coude contre le dossier et passai ma main dans mes cheveux. Non, vraiment pas quelqu’un de bien, mais je n’y pouvais rien pour le moment. Je soufflai, pourquoi est-ce que je pensais à ça ce soir hein ? Pourquoi ça ne me prend pas des soirs où je reste chez moi ? Certes c’était plus dangereux pour moi de rester seul quand je risquais de tomber dans cet état mais après tout, ça ne regardait que moi.

Je levai finalement les yeux et vis le mannequin se diriger vers le bar. Bon, à ce stade il y avait deux possibilités, il jouait le jeu ou non… lorsque je vis le barman lui donner deux verres, je souris et compris que la partie continuait. Mais peut-être valait-il mieux que je cesse de le fuir, même si je ne restais seul que quelques minutes, ça me suffisait pour repenser à tout ce à quoi je ne devais pas penser. Autant rester avec lui et parler, je pense qu’il devait avoir plus de conversation que ceux avec qui je finissais en général… pas que je leur demande de parler, certes, mais tout de même, on n’était pas des bêtes… ah, si ?

Mon mannequin s’assit à côté de moi et posa l’un des verres sur la table devant moi

- Alors buvons ensemble et voyons ou la soirée nous mènera.

Mon sourire s’agrandit, oh serais-je tombé sur le mec parfait ce soir ? Je baissai les yeux vers le verre sur la table alors qu’il buvait le sien, et j’allais tendre le bras pour prendre mon verre quand son verre se posa sur la table et sa main, elle, se posa sur ma cuisse. Je ne bougeai donc pas, ne souhaitant pas avoir l’air de celui qui se défile par malaise, mais son comportement ne m’étonnait pas… qu’il m’ait pris la main sur la piste de danse, là ça m’avait profondément surpris, là c’était déjà un geste auquel j’étais plus habitué.
Il s’approcha doucement de mon oreille et son souffle me fit de nouveau frémir.

- Et si je pouvais déjà savoir une chose sur toi… je me présente Yuuki. Et toi comment t’appelle-tu ?

Ah, encore une question qu’on ne me posait pas systématiquement… mais j’avoue n’avoir pas non plus était du genre à la poser à chaque fois, inutile d’envahir mon esprit de nom que m’étaient inutiles. Celui de mon jouet de ce soir, en revanche, je le connaissais déjà et c’était assez drôle de voir que je connaissais son nom, mais qu’il ne connaissait pas le mien.
Aussi je me contentai de sourire, me demandant si j’allais lui répondre tout de suite ou non, et visiblement mon hésitation ne l’amusant pas autant qu’elle m’amusait moi. Il posa sa main sur ma joue pour que je le regarde, ce que je fis, je n’allais pas me priver de regarder ce beau visage, si ?

- Mais si tu as l’intention de refuser mes avances toute la soirée dis le moi… j’aime bien les défis certes, mais ma patience à des limites.

Pour un peu j’aurais ri… oui j’aurais ri si ses lèvres n’avaient pas capturé les miennes presqu’aussitôt sa phrase terminée. Il ne se retint même pas, son baiser était fougueux, et j’y répondis sans gêne. Je glissai une main dans son cou et agrippai doucement sa nuque pour intensifier le baiser. Honnêtement, il était rare que je tombe sur des mecs qui agissaient comme moi… et même s’il était vite devenu mon jouet, j’avoue que je n’avais pas de mal à voir plus de ressemblances entre lui et moi que je ne l’aurais jamais imaginé.
Je rompis finalement le baiser, soupirai contre ses lèvres et me détachai de lui après avoir déposé un autre baiser sur sa bouche. Je tendis le bras pour prendre mon verre et regardai Yuuki en buvant une gorgée, puis je ris en voyant que cette fois c’était avec ses nerfs que je jouais, ce qui était d’autant plus amusant.

- Je m’appelle Shin, dis-je enfin.

Je repris une gorgée de mon verre avant de détourner les yeux un instant pour regarder la salle. C’était drôle, j’avais encore l’impression d’avoir un regard posé sur moi, autre que celui de Yuuki qui allait finir par me prendre pour un malade, pourtant je ne croisai aucun regard. C’était terrifiant… mais je m’exhortai au calme et regardai de nouveau le mannequin en souriant.

- Et, non, je n’ai pas l’intention de continuer à refuser tes avances… même si tu as une expression amusante sur le visage quand je me défile et que tu ne t’y attends pas.

Je pouffai de nouveau de rire et me rapprochai une seconde de lui pour plaquer un baiser sur ses lèvres. C’était drôle de le taquiner, ne me demandez pas pourquoi, je n’en avais pas moi-même la moindre idée.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Jeu 8 Nov - 1:06
  
    A mon plus grand étonnement, il avait répondu à mon baiser et l’avait même intensifié finalement peut-être que j’allais finir la soirée avec lui et que je n’allais pas devoir allé voir ailleurs. J’en avais vraiment pas envie de toute façon. Je crois que si lui ne voulait pas de moi je rentrerais à la maison seul au pire. Le jeu était peut-être maintenant terminé aussi? En tout cas je l’espérais bien qu’il soit terminé. Il mit fin au baiser et soupira contre mes lèvres et se détachais finalement de moi. Il avait toujours son regard fixé sur moi en buvant son verre alors que moi je venais à peine de le terminé. Toute fois, il n’avait toujours pas répondu peut-être voulait-il que je l’appelle « l’inconnu ».

    - Je m’appelle Shin, dit-il enfin.

    Un sourire s’installa sur mes lèvres alors qu’il détournait le regard. Shin c’était plutôt sympa comme nom. Et facile à retenir en plus beaucoup trop d’ailleurs. Je fouillais dans mes poches et sortis mon paquet de clope et le posai sur la table avant de m’en sortir une et de l’allumé. Je regardais le monde autour de nous et je trouvais que nous étions vraiment coincé… enfin c’était l’impression que sa me donnait. Je regardais ensuite Shin qui me regardai en souriant.

    - Et, non, je n’ai pas l’intention de continuer à refuser tes avances… même si tu as une expression amusante sur le visage quand je me défile et que tu ne t’y attends pas.

    Il pouffa de rire et se rapprochai de moi pour plaquer un baiser sur mes lèvres, je fus un peu surpris qu’il fasse se geste. Alors j’avais une expression amusante quand on se défilait de moi. Bon j’imaginais assez bien quel genre de tête je devais faire, mais je n’étais pas habitué à ce qu’on se défile de moi comme ça. Je passais un bras autour des épaules de Shin sans gêne, mais aussi sans intention quelconque. Je sentais des regards sur nous. Un sourire prit naissance sur mes lèvres.

    -Je crois que nous sommes observé et il y a sans doute des gens jaloux, ris-je.

    C’était assez amusant j’aimais beaucoup voir la réaction des gens qui se retrouvais à attendre ou avoir raté leur chance de pouvoir être avec moi. Bon je savais que le monde enviait en général la personne que je choisissais. J’avais toujours été sélectif et faisait attention à qui je choisissais pour évité de tomber sur des détraquer ou des gens qui souhaitait avec une réaction stable. Je levais les yeux pour voir la section vip, je terminais ma clope l’écrasait dans le cendrier.

    -On va monter on sera plus tranquille d’accord? Je vais aller chercher à boire avant.

    Je me dirigeais vers le barre et demandais deux bière comme ça sa durerait un peu plus longtemps que des verres de vodka la on allait sans doute boire moins rapidement. Je retournais à la table ou Shin était toujours lui tendais l’une des bière qu’il prit et je lui tendit ma main libre en souriant.

    -Allez vient on sera mieux en haut.

    J’étais persuader que là-haut on serait beaucoup plus tranquille et il y aurait beaucoup moins de regard indiscret. Je n’aimais pas trop qu’on me regarde ou regarde avec qui j’étais. J’aimais bien évité de laisser des photos apparaître de mes conquêtes sur la toile pour éviter tout problème.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Jeu 8 Nov - 1:49
  
Yuuki regarda à son tour autour de nous en passant un bras sur mes épaules, je me forçai à ne pas regarder dans la même direction que lui. Est-ce que finalement sur ce coup-là je n’avais pas été parano et quelqu’un était-il vraiment en train de nous observer ? Non je voulais pas le savoir, je voulais pas y penser, sinon j’allais pas finir la soirée avec le calme que je gardais habituellement.

- Je crois que nous sommes observé et il y a sans doute des gens jaloux, rit-il.

Je ris doucement, nerveusement, avec lui et me mordis la lèvre. Quoi ? Vraiment ? Pourquoi est-ce que j’avais choisi un mannequin aussi ? Évidemment que des gens nous observaient, peut-être autant de femmes que d’hommes, même si bizarrement les femmes m’inquiétaient beaucoup moins. Ceci dit, si j’étais observé simplement parce que j’étais avec Yuuki, je pense que je serais capable de m’en remettre, même si la sensation était aussi désagréable qu’un déjà-vu.
Yuuki écrasa finalement sa cigarette, ce n’est que là que je me rendis compte qu’il en avait allumé une au préalable… et que je n’avais pas emmené mes propres cigarettes, le pauvre, j’allais probablement lui en piquer plus d’une au cours de la soirée.

- On va monter on sera plus tranquille, d’accord ? Je vais aller chercher à boire avant.

Je haussai les sourcils et le regarder s’éloigner. Un sourire se glissa de nouveau sur mes lèvres, ah je savais que j’irais dans cette fichue section VIP ! Bon, je n’aurais pas pensé que ce serait si tôt et si facilement, mais je n’en profiterais que plus. Et puis il n’avait pas tort, on serait plus tranquille à l’abri des regards… mon esprit en tout cas le serait grandement.
Yuuki revint finalement, me tendit une bière puis sa main libre que je pris en me levant à mon tour. Alors là nul doute que plus d’une fille devaient me maudire à cet instant.

- Allez viens on sera mieux en haut.

Je hochai la tête et le suivis vers les escaliers qui menaient à la partie VIP, on entra et je constatai qu’il y avait vraiment peu de monde, les lumières étaient plus tamisées et les banquettes rouges se collaient contre les parois de la pièce en créant des alcôves plus discrètes que les tables disposées en bas.
On alla s’asseoir sur une banquette dans un coin et Yuuki se réinstalla tout près de moi, un bras autour de mes épaules, je pris une gorgée de ma bière puis la posai sur la table avant de me tourner vers Yuuki, et je me rapprochai doucement de lui, un sourire amusé au coin des lèvres.

- Moi qui aime la discrétion, je ne sais pas si j’ai bien fait de choisir le seul mec dans cette boite qui attire le regard d’absolument tout le monde, c’est frustrant… enfin pour eux.

Je ris et m’emparai de sa bouche, je l’embrassai plus doucement qu’il ne l’avait fait tout à l’heure. Je mordillai doucement sa lèvre inférieure avant d’y glisser ma langue.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Jeu 8 Nov - 2:55
  
    J’étais content il avait accepter de me suivre dans la section VIP, il aurait très bien pu refuser et insister pour qu’on reste en bas. La section VIP était assez tranquille avec un éclairage tamisé, il n’y avait pas beaucoup de monde. De toute façon pas tout le monde pouvait entrer dans la section VIP alors je savais que ceux qui viendrais ici serait des gens qui comme moi voulait la paix et ne pas être déranger.
    On s’installait sur une banquette dans un coin et je me réinstallai près de lui un bras autour de ses épaules encore une fois. Sa ne semblait pas le déranger de toute façon. Il prit une gorgée de sa bière et je fis de même et la posait sur la table avec mes clopes. Il se tourna vers et se rapprochait doucement de moi avec un sourire amusé au coin des lèvres. Je souris à mon tour en le regardant.

    - Moi qui aime la discrétion, je ne sais pas si j’ai bien fait de choisir le seul mec dans cette boite qui attire le regard d’absolument tout le monde, c’est frustrant… enfin pour eux.

    Il rit et j’en aurais fit autant s’il m’en avait laissé le temps, mais il c’était emparer de mes lèvres et m’embrassais doucement. Il mordilla doucement ma lèvre inférieure avant d’y glisser sa langue et je répondis à son baiser, je posais ma main sur sa nuque histoire d’approfondir le baiser et je laissais ma langue aller s’amuser avec la sienne. Elles se cherchent, elles se trouvent et c’était comme si nous attendions cela tout les deux. Enfin, il était clair qu’il était ici pour les même raison que moi. Je glissais ma main sur sa joue pour la caresser doucement et je rompis le baiser à bout de souffle.

    - Je me fiche des autres et de leur frustration, ils avaient qu’à être plus intéressant.

    Évidemment savoir que des gens était jaloux m’amusai, mais j’étais surpris que Shin les mentionne en général les gens que je choisissais ce comptais chanceux et ne mentionnais même pas les autres. Shin était vraiment différent de ce que je connaissais comme gars habituellement d’où pourquoi il était encore bien plus intéressant. Attiré le regard de tout le monde ? Peut-être que oui, mais je m’en fichais des regards des autres ce soir. J’aimais avoir l’attention sur moi, mais pas tout le temps. Comme présentement je ne voulais pas qu’on me regarde, je voulais être tranquille.

    - Alors compte toi chanceux d’être intéressant et être différent de ces personnes superficielles qui voudraient sans doute juste ma compagnie à cause de mon statu.

    Combien de personne essayait de m’approchait juste pour être vue avec moi? Il y en avait beaucoup trop et je trouvais ça assez saoulant par moment. J’étais quand même un être humain après tout. Bon ok j’étais une star, mais avant tout un humain qui voulait avoir des gens vrai autour de lui. Je pris ma bière et en pris une nouvelle gorgée et je croisais les jambes et regardais un peu autour de nous. C’était très intimes comme endroit… enfin le plus possible, il était évident qu’il y avait mit des efforts. Je posais ma bière sur la table et me tournais vers Shin.

    - Je suis en désavantage en ce moment j’en suis sur. Avant même que je te dise mon nom je suis sur que tu savais qui j’étais… enfin que je suis mannequin et acteur.

    À son regard qu’il avait eu sur moi quand je l’avais abordé c’était évident qu’il m’avait reconnu et c’est que maintenant que je le mentionnais. Mais maintenant que je savais que je risquais de finir ma soirée avec lui je pouvais bien me permettre de lui poser quelques question après-tout non? Je posais un baiser au coin de ses lèvres et appuyais ma tête au dossier en le regardant toujours.

    - Alors dis-moi Shin que fais-tu dans la vie? Quel âge as-tu?

    Bon je n’avais pas pour habitude de demander l’âge de mes conquêtes, mais la j’étais un peu curieux et je lui dirais le mien en retour s’il me le demande. À moins qu’il ne connaisse déjà cette information.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Jeu 8 Nov - 10:31
  
Yuuki répondit à mon baiser et je le sentis poser une main sur ma nuque pour approfondir le baiser, lorsque nos langues se rejoignirent un long frisson me traversa et je me donnai alors encore plus intensément à ce baiser. Ce n’était qu’un baiser, mais ça faisait longtemps que je n’avais embrassé d’homme aussi doué avec sa bouche, ni aussi beau que l’était Yuuki. Bon, j’étais pas désespéré au point de sortir avec n’importe qui, n’empêche que maintenant que j’avais connu Yuuki, les autres allaient paraître pâlichons à côté.
Il rompit le baiser, mais je sentais encore son souffle haché caresser mes lèvres.

- Je me fiche des autres et de leur frustration, ils avaient qu’à être plus intéressant.

Je souris, alors devais-je en déduire que j’étais intéressant ? J’espérais bien, c’était l’une des rares qualités que je me trouvais, alors autant que les autres aussi s’en rendent compte sinon c’était moi qui ne serait franchement plus à la hauteur à côté des autres.

- Alors compte-toi chanceux d’être intéressant et être différent de ces personnes superficielles qui voudraient sans doute juste ma compagnie à cause de mon statut.

J’étouffai un rire et repris ma bière pour boire une gorgée, oui j’étais sûrement chanceux qu’il ait daigné poser les yeux sur moi, mais c’était exactement pour ça que je ne pouvais m’empêcher de jouer avec lui, je détestais être sur le plateau bas de la balance. Il pouvait choisir n’importe qui dans cette boite, alors autant faire en sorte que les autres disparaissent de son champ de vision pour être sûr de l’avoir à moi ce soir.

- Je suis en désavantage en ce moment j’en suis sûr. Avant même que je te dise mon nom je suis sur que tu savais qui j’étais… enfin que je suis mannequin et acteur.

Évidemment que je savais qui il était, je ne pouvais d’ailleurs pas faire autrement que de savoir, et pas forcément à cause de sa profession, non c’était autre, mais bon. Mais ça me faisait rire qu’il se rende compte du déséquilibre entre nous, je n’étais pas le seul à m’en soucier au moins… comme quoi, si, on était aussi superficiels l’un que l’autre pour s’intéresser à des détails pareils.
Il déposa un baiser au coin de mes lèvres et s’appuya contre le dossier, je rebaissai les yeux sur ma bière que je tenais toujours.

- Alors dis-moi Shin que fais-tu dans la vie ? Quel âge as-tu ?

J’arquai un sourcil, mon sourire se faisant amusé encore une fois, décidément il m’étonnait encore. Je parlais rarement que ce que je faisais à des personnes que je ne rencontrais que pour passer une nuit - ou deux, au mieux -. Mais je pouvais bien le lui dire, je doutais néanmoins qu’il fasse un rapport quelconque avec ça, il ne devait sans doute même pas être au courant.

- Eh bien je suis graphiste pour une boite de jeux vidéo, répondis-je en le regardant de nouveau. Et j’ai 23 ans… un an de plus que toi si je ne m’abuse.

Étrangement j’aimais bien dire mon âge, parce qu’en général ça surprenait les gens, plus d’une fois même on m’avait carrément demandé si j’étais majeur ou si j’avais l’âge de trainer dans des bars ou des boites de nuit. Ça m’amusait beaucoup, peut-être qu’un jour je pourrais pousser le vice en me faisant passer pour un lycéen… j’étais sûr que je serais crédible en plus, physiquement en tout cas parce que j’étais plus mature que ça heureusement. Je reposai ma bière sur la table.

- Voilà, ton désavantage est réparé, ris-je. Mais maintenant c’est moi qui vais être à la traîne, maintenant que tu en sais autant sur moi que moi sur toi, suis-je toujours aussi intéressant ?

Je l’étais sans doute moins que lui, ça c’était clair. Je fis une petite moue amusée, passai mes bras autour de son cou et posai mes lèvres sur les siennes une seconde avant de les descendre lentement dans son cou.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Jeu 8 Nov - 21:51
  
    Visiblement je venais de le surprendre par ma question, mais quoi c’était bien vrai quand même, mais j’imaginais assez bien qu’il ne devait pas dire à n’importe qui surtout pas a quelqu’un que tu ne prévoyais sûrement pas revoir après une soirée. Il ouvrit finalement la bouche pour me répondre et j’écoutais attentivement ce qu’il allait me dire.

    - Eh bien je suis graphiste pour une boite de jeux vidéo, répondit-il en me regardant de nouveau. Et j’ai 23 ans… un an de plus que toi si je ne m’abuse.


    Je le regardais surpris, il était plus âgé que moi? Je le pensais un peu plus jeune que moi en fait d’ailleurs il n’avait pas vraiment l’air d’avoir 23 ans. Graphiste dans une boîte de jeux vidéo hein? Je fermais les yeux un instant et quelque chose me revint en tête la voix de mon père. « Shin Uemura il est graphiste chez Genesis Corp, il me le faut dans mon équipe ». C’est ce que mon père m’avait dit lors d’une soirée ou il y avait une sortie de jeux vidéo.
    Était-il vraiment possible que je tombe sur lui ici? Que ce soit vraiment lui d’ailleurs? Si oui le monde est vraiment petit. C’est le son de sa bière sur la table qui me fit revenir à la réalité.

    - Voilà, ton désavantage est réparé, rit-il. Mais maintenant c’est moi qui vais être à la traîne, maintenant que tu en sais autant sur moi que moi sur toi, suis-je toujours aussi intéressant ?


    Il fit une petite moue passait ses bras autour de mon cou et posais ses lèvres sur les miennes avant que je ne dise quoi que ce soit. Puis il les descendit dans mon cou et je me mis à frissonner de tout mon long. Je glissais l’une de mes mains sur sa taille et la remontais lentement dans son dos jusqu’à ses cheveux que je caressais tout doucement. En effet il était toujours intéressant et bien plus qu’il ne le pensait. J’étais assez curieux de savoir pourquoi mon père s’intéressait autant à lui.

    - Finalement je sais qui tu es, commençais-je. Tu travail chez Genesis Corp et ton nom complet est Shin Uemura.

    Je glissais ma main sous son menton et relevais son visage pour qu’il me regarde et je vis toute la surprise qui se dessinais sur son visage et cela m’amusa c’était à mon tour de le surprendre. Je posais mes lèvres sur les siennes et l’embrassais tendrement, je mordillais ses lèvres et laissais ma langue allé jouer avec la sienne et je mis fin au baiser après quelques délicieuse minutes. Je le serrais un peu plus contre moi en souriant je pris ma bière en pris une gorgée, je regardais le plafond un instant.

    - C’est mon père qui m’a parlé de toi, il y a un moment déjà, mais je viens de me souvenir.

    J’avais une assez bonne mémoire quand même c’était assez frappant de voir de ce que je pouvais me rappeler parfois. Il devait avoir beaucoup de talent pour que mon père me parle de lui et veule l’avoir autant dans sa compagnie.

    - Tu dois connaître la boîte de jeux vidéo Eclipse mon père en est le dirigeant.

    Je pouvais bien lui dire sa il allait savoir comme ça qui était mon père. Je présumais qu’il le connaissait et qu’il devait même avoir eu à le rencontrer au moins une fois j’en étais même sur a 100%.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Ven 9 Nov - 0:36
  
Alors que je continuais de picorer son cou de baisers, Yuuki fit doucement glisser sa main le long de mon dos jusqu’à mes cheveux. Un sourire se glissa sur mes lèvres mais je ne cessai pas pour autant, au contraire. J’appuyai un peu plus mes lèvres sur son coup, ici et là, pour le sentir frissonner à chaque fois, ça ne manquait pas, pas une seule fois.

- Finalement je sais qui tu es, commença-t-il. Tu travailles chez Genesis Corp et ton nom complet est Shin Uemura.

Ma réaction fut immédiate, je me figeai. Eh ? Comment est-ce qu’il pouvait connaitre mon nom ? Ah moins que… non, c’était quand même pas possible. Il passa une main sous mon menton pour relever mon visage vers le sien, je ne pouvais pas cacher mon étonnement, et je vis que ça l’amusait un peu. Mais eh… même si je savais qui il était, et pas seulement par le fait qu’il soit mannequin, je ne pensais pas qu’il pouvait me connaître, c’était surprenant.
Il posa de nouveau ses lèvres sur les miennes pour m’embrasser, malgré mon étonnement je répondis à son baiser et laissai sa langue rejoindre la mienne. J’étouffai un léger soupir lorsqu’elles se caressèrent. Il rompit finalement le baiser mais me garda contre lui, je le regardais alors qu’il fixait le plafond.

- C’est mon père qui m’a parlé de toi, il y a un moment déjà, mais je viens de me souvenir.

Alors c’était vraiment ça… Je souris de nouveau et secouai la tête, je n’aurais pourtant pas pensé qu’il irait parler de moi, il ne devait pas être fier de ne pas réussir à me mettre le grappin dessus. Moi-même je l’avais gardé pour moi qu’il me faisait des propositions, j’avais un peu peur que mes collègues me poussent à accepter, ou que mon patron prenne peur et se mette à me faire des propositions pour me garder.

- Tu dois connaître la boîte de jeux vidéo Eclipse mon père en est le dirigeant.

Je hochai la tête en me dégageant doucement de son étreinte, sans cesser de sourire. J’attrapai ma bière et en bus quelques gorgées. Tu parles si je connaissais cette société. Même en dehors du milieu, on ne pouvait pas ne pas connaitre, mais en tant que graphiste, même si je n’avais pas eu de contact avec Egawa-san, je connaissais.

Je regardai Yuuki, me demandant un instant si ça pouvait changer quelque chose pour lui que son père me connaisse… que je connaisse son père. En général je préférais coucher avec des inconnus que je ne risquais pas de recroiser… Yuuki semblait être comme moi, alors peut-être que ça serait bizarre si on devait se recroiser avec son père dans les parages… moi au moins je n’avais pas ce problème.

- Oh que oui, je connais, dis-je en souriant. Mais je suis surpris que tu aies entendu parler de moi par ton père, étant donné que je n’ai jamais accepté une seule de ses demandes.

Et son acharnement me prouvait qu’il avait en général ce qu’il voulait… mais il pouvait me tenter avec tout ce qu’il voulait, c’était hors de question que j’accepte d’aller à Eclipse. J’étais loyal, j’aimais Genesis Corp, je n’avais aucune raison de partir.

- Dis-moi, c’est un trait de famille chez vous d’être entêté ? Parce qu’après des mois de refus, il insiste toujours pour que je travaille avec lui.

J’éclatai de rire, je n’étais pas sûr que Yuuki aurait tenu aussi longtemps que ça… à peine quinze minutes et ses nerfs étaient déjà bien attaqués. Ceci dit je trouvais son père beaucoup moins amusant à faire ce qu’il faisait. Surtout que je ne voyais pas ce qu’il me trouvait, il avait de très bons graphistes dans sa société, et plus expérimentés que moi.
Je terminai ma bière en quelques gorgées et me calai de nouveau contre le dossier, je regardai le mur devant moi durant de longues secondes avant de regarder Yuuki.

- Et voilà, maintenant je n’ai plus aucun secret pour toi, c’est triste, moi qui aime tenir les rênes… mais peut-être que je devrais te sauter dessus maintenant avant que tu ne te décides à aller chercher quelqu'un de plus intéressant et mystérieux que moi.

Lui sauter dessus maintenant, ce n’était vraiment pas l’envie qui manquait. Je lui souris de nouveau, glissant furtivement ma langue sur ma lèvre inférieure.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute


Dernière édition par Shin Uemura le Ven 9 Nov - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Ven 9 Nov - 2:39
  
    Il hocha la tête en se dégageant doucement de mon étreinte, sans cesser de sourire, mais j’étais un peu surpris. Avais-je peut-être trop parlé? Puis il prit sa bière pour en prendre quelque gorgée. J’étais presque certain qu’il connaissait mon père. Et maintenant je me disais que j’aurais peut-être du me taire. Juste ce petit détail pourrait bien gâché le restant de la soirée. Le pire qui pourrait arriver c’est que un jour avec mon père je rencontre Shin. Perso moi sa ne me gênerait pas, mais lui ?

    Je savais assez bien jouer a celui qui ne connait pas quelqu’un et qui fait comme si c’était la première fois qui le voyait. Et puis de toute façon sa ne regardait que mon père et Shin je n’avais pas a mélanger sa avec ce soir. Je voulais Shin ce soir et je l’aurais sans doute.

    - Oh que oui, je connais, dit-il en souriant. Mais je suis surpris que tu aies entendu parler de moi par ton père, étant donné que je n’ai jamais accepté une seule de ses demandes.

    Ah d’où pourquoi mon père m’en avais parlé à quelque reprise. Justement il refusait les offres de mon père. Il était assez rare qu’on refuse quoi que ce soit à mon père. Même avec moi, il arrivait à me faire céder parfois. J’étais quand même faible de ce côté la je dois dire. Mais si mon père apprenait que je connaissais Shin j’étais persuadé qu’il me demanderai de l’aidé dans ses affaires.

    - Dis-moi, c’est un trait de famille chez vous d’être entêté ? Parce qu’après des mois de refus, il insiste toujours pour que je travaille avec lui.

    Il éclata de rire et j’en fis autant. Hélas en effet c’était un trait de famille que j’avais hérité de mon père, mais j’étais nettement moins entêté que lui. J’abandonnais assez facilement. Mon père était plus fort de caractère dans ce domaine… quoi que moi aussi, mais je finissais toujours par avoir ce que je voulais. Si je cessais de m’occuper de ce que je voulais et qu’on ne voulait pas me donné il finissait toujours par venir vers moi de toute façon. Il termina sa bière et je fis de même avec la mienne. Je sentis son regard sur moi, je tournais la tête pour le regarder.

    - Et voilà, maintenant je n’ai plus aucun secret pour toi, c’est triste, moi qui aime tenir les rênes… mais peut-être que je devrais te sauter dessus maintenant avant que tu ne te décides à aller chercher quelqu'un de plus intéressant et mystérieux que moi.

    Je haussais un sourcil un peu surpris parce qu’il venait de dire. Il me sourit puis léchait sa lèvre inférieure. J’approchais mon visage du siens et capturais ses lèvres. Comme si j’allais aller voir ailleurs. Les autres étaient vraiment beaucoup moins intéressants. Qui osait dire à quelqu’un « qu’il allait lui sauté dessus » personne de normalement constitué le dirait… enfin non moi je le dirais. Mais ici n’était pas vraiment un endroit pour cela. Je l’embrassais doucement et murmurais contre ses lèvres.

    -Si tu es pour me sauté dessus faisons cela en privé, il y a quand même quelques personnes ici.

    Je mordillais ses lèvres et je délaissais sa bouche sa nuque et je mordillais doucement puis je léchais sa peau qui était tiède. Je crois que tout comme moi il avait atteint une certaine limite. Mais l’alcool devait bien jouer un petit rôle en tout cas moi j’avais un peu plus chaud à cause de toute l’alcool que j’avais pris. Je remontais mes lèvres tranquillement sur sa mâchoire et je repris ses lèvres, mais je ne fis pas duré le baisé très longtemps.

    -Si tu veux nous pouvons allez à quelque part ou nous serons tranquille.

    Je me réinstallé confortablement sur la banquette me sortit une clope et lui en proposait une finalement et il en prit une. Ou pourrions-nous aller pour être tranquille? Tant d’endroit s’offrait à nous, mais il fallait trouver le bon endroit pour ne pas non plus attiré trop les regards un hôtel hum… non. Un love hôtel beaucoup trop risqué. Je pris quelques bouffé de ma clope. Je posais ma tête sur l’épaule de Shin pour lui murmuré à l’oreille.

    -Nous pouvons allez chez moi si tu le veux bien. On sera tranquille et tu pourras me sauté dessus si tu veux.

    Je me redressais tirais la langue avant de plaquer mes lèvres sur les siennes pour un rapide baiser.




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Ven 9 Nov - 16:52
  
Il n’attendit pas plus pour m’embrasser, même si j’avais à l’expression de son visage que ma proposition l’avait surpris. Quoi ? Comme si personne ne lui avait jamais dit ce genre de chose… quoique peut-être étais-je le seul à ne pas vraiment me soucier de ce qu’il pensait vraiment de moi. Même s’il était mannequin, ça ne changeait pas mes plans, il y avait peu de chance que je lui donne de mes nouvelles après cette soirée… comme à tous. Je me fichais bien de ce qu’on pouvait penser de moi sur le plan personnel, j’avais mieux à penser après tout.

- Si tu es pour me sauter dessus faisons cela en privé, il y a quand même quelques personnes ici.

Il mordilla ma bouche avant de glisser ses lèvres dans mon cou, je ris. En effet, je l’avais surpris, et peut-être plus que ce que je croyais. Sans bouger, je jetai un léger coup d’œil aux deux autres couples qui étaient installés dans la salle. Je crois qu’on serait bien les seuls à se sentir gênés d’oser faire quoi que ce soit ici… enfin lui, moi… c’était pas comme si j’avais pas l’habitude. Enfin, en pleine salle, peut-être pas. Cela dit il était connu, donc il devait sans doute vouloir éviter de faire la une des magazines à scandale… moi non plus d’ailleurs, pas même avec lui.
Je soupirai, ses lèvres s’attardaient sur ma peau, et comme toujours l’alcool agissait rapidement sur moi, pas que j’ai besoin de ça pour agir comme je le faisais ceci dit… même sobre, mon comportement n’était pas différent. Yuuki remonta à ma bouche et m’embrassa, mais il rompit vite le baiser.

- Si tu veux nous pouvons aller quelque part où nous serons tranquilles.

Il s’écarta pour se caler contre la banquette, je le regardai et il me proposa une cigarette que je ne refusai pas. Je n’avais pas fumé de la journée, au boulot j’évitais, alors je n’allais sûrement pas refuser une cigarette maintenant. Je regardai Yuuki une seconde, vis qu’il semblait réfléchir, puis baissai les yeux vers le cadavre de ma bière. Je n’avais pas beaucoup bu ce soir, pourtant j’étais venu pour ça surtout… c’était bizarre, je m’en fichais maintenant... Habituellement, même quand je trouvais quelqu’un pour terminer la soirée, ça ne m’empêchait pas de continuer à boire beaucoup.
Yuuki me sortit de mes pensées en posant sa tête sur mon épaule, et son souffle se faufila une fois de plus dans mon cou.

- Nous pouvons aller chez moi si tu le veux bien. On sera tranquilles et tu pourras me sauter dessus si tu veux.

Je tournai la tête et il tira à la langue avant de plaquer un baiser sur ma bouche, je souris. Chez lui, tiens, j’espérais qu’il vivait dans un coin que je connaissais pour être capable de rentrer chez moi sans me perdre. Oui après plus d’un an à vivre ici j’arrivais encore à me perdre.

- Hm voilà qui est intéressant, répondis-je en riant. D’accord alors, allons chez toi.

Je l’embrassai puis me levai sans l’attendre, j’entendis néanmoins ses pas derrière moi. Quand nous fûmes en bas des escaliers, il prit ma main et on se dirigea vers l’entrée. Sur le chemin quelqu’un se buta contre moi et m’attrapa brusquement par le bras. Je relevai la tête pour voir l’homme avec qui j’avais dansé pour provoquer Yuuki, et visiblement il n’était pas content de voir que je partais avec un autre. Je lâchai la main de Yuuki avant de lui faire signe d’avancer sans moi, puis je me tournai de nouveau vers l’autre.

- Un problème ?

Sa réponse ne tarda pas et il me gifla violemment. J’entendis quelques exclamations étouffées, signe que les gens ne nous ignoraient pas, malheureusement. Je lui lançai un regard meurtrier en essayant de me dégager, mais il ne me lâchait pas.

- Espèce d’allumeur ! Ça t’amuse d’aguicher les mecs et de ne pas les rappeler !?
- Quoi ?

Il me gifla du revers de sa main cette fois et il m’attira brusquement vers lui, j’avais rarement vu un regard aussi haineux… mais il ne battait pas celui de ma belle-mère, je tressaillis néanmoins.

- Arrête, tu me fais mal…
- Tu te souviens même pas de moi… déchet…

Uso !? Je le connaissais !? Fallait bien que ça m’arrive un jour, mais pas si rapidement tout de même. Je tentai de nouveau de m’écarter mais il me tenait fermement, je commençais à trembler, de colère. « Déchet »… et puis quoi encore ?



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Ven 9 Nov - 18:14
  
    Il souriait peut-être que ma proposition lui plaisait enfin je l’espérais bien sinon sa ne me dérangeait pas vraiment de finir chez lui. Un ou l’autre tant que nous étions loin des regards des gens. Je voulais quand même avoir un moment privé avec lui un vrai de vrai.

    - Hm voilà qui est intéressant, répondit-il en riant. D’accord alors, allons chez toi.

    Il m’embrassait puis se levait sans m’attendre, mais je ramassais mes affaires sur la table et le suivait gentiment. Une fois en bas de l’escalier je lui pris la main et l’entraînait vers l’entré. Mais en chemin il se buta contre quelqu’un qui le retenu et il me fit signe de continué d’avancer c’est ce que je fis d’ailleurs. Je m’adossais sur le mur et regardais la ou je l’avais laissé il parlait avec le garçon avec qui il avait dansé plutôt dans la soirée,
    Je vis le garçon le giflé et je décidais d’aller m’en mêler, mais a ce même moment tout le monde c’était rapprocher d’eux j’essayais d’avancer, mais avait beaucoup de mal.

    À ce que les gens pouvaient être curieux quand même c’était hallucinant sérieusement. Je jouais du coude pour arriver jusqu’à eux et j’y arrivais alors qu’il le giflait une nouvelle fois et l’attirait vers lui. Et c’est la que je pu entendre.

    - Arrête, tu me fais mal…
    - Tu te souviens même pas de moi… déchet…


    Je décidais de m’interposer entre les deux, je poussais le garçon assez fort pour qu’il lâche Shin et je passais mon bras autour de le taille de Shin pour le tenir serrer contre moi. Le mec revint vers nous et je me plaçais devant Shin pour lui faire face. Le garçon me défiait du regard et visiblement il était vraiment en colère et j’en venais à me demander si j’avais déjà vue un tel regard. Il me poussa et je ne bougeais toujours pas. Non mais pensait-il vraiment me faire bouger comme ça celui la.

    - Écoute-moi bien, commença-t-il.
    - Bla bla bla, soufflais-je.

    Cela du l’énerver, car il voulu m’en coller une, mais je l’évitais de justesse en déplaçant Shin par la même occasion pour pas qu’il se prenne le coup au passage. Sinon mon sauvetage serait bien raté s’il se faisait frapper maintenant que j’étais la. Je sentais encore plus de regard sur nous maintenant que je m’étais interposé et je ne doutais pas une seule seconde que certaine personne devait prendre des photos ou filmé. Je soupirais et regardais le garçon.

    - Écoute ce soir tu ne pars pas avec lui c’est moi, je suis désolé, mais c’est la loi du plus fort.
    - Mais je t’emmerde toi…
    - Hahaha moi aussi je t’emmerde petit con. Maintenant dégage.

    Il voulu me frapper une nouvelle fois, mais je le frappais bien avant et il tomba par terre, j’attrapais la main de Shin et on quittait la boîte en courant. Une fois à l’extérieur je me mis à rire. Sa faisait longtemps que se genre de situation ne m’étais pas arrivé. C’était plutôt amusant de revivre sa je dois dire. Je passais une main dans mes cheveux et me tournais vers Shin en souriant et j’attrapais son visage entre ses mains et l’embrassais tendrement.

    - Il y a longtemps que je ne m’étais pas amusé comme ça, lui dis-je.

    Je pris sa main dans la mienne.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23 ans
Profession : Graphiste
Amour : Libertin

Citation : « La séduction est la véritable violence »

Ft. : Tomo Yanagishita




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Ven 9 Nov - 20:18
  
Sérieux c’était quoi son problème pour faire un scandale ce soir ? D’accord ça avait peut-être pas été très délicat de danser avec lui s’il avait des attentes, mais je n’avais pas non plus fait exprès de le choisir lui… depuis quand c’était un crime de danser avec plusieurs personnes au cours d’une même soirée, ou même de ne pas rappeler quelqu’un. C’était peut-être pas très galant, mais c’était pas une raison pour s’en prendre physiquement à moi quand même ! Sans compter qu’on était un peu le centre de l’attention à présent, et que même si je me fichais que quelques personnes par-ci par-là pensent du mal de moi, c’était autre chose de devenir une espèce de salope aux yeux de tout le monde…

Mais j’eus de la chance, même si j’aurais préféré qu’il n’assiste pas à ça, Yuuki s’interposa et réussit à faire en sorte que le garçon me lâche, il le poussa même un peu plus loin et je soupirai de soulagement. Yuuki me serra doucement contre lui en passant un bras autour de ma taille, mais le mec revint et Yuuki me plaça derrière lui.

- Écoute-moi bien...
- Bla bla bla, souffla Yuuki.

Je haussai les sourcils, me demandant si c’était une bonne idée qu’il le provoque alors qu’il était déjà remonté comme un coucou… quand Yuuki me poussa, je compris que l’autre avait essayé de le frapper, je reculai un peu et me mordis la lèvre. Merde c’était quoi ça ? D’où je ne me battais plus ? Qu’est-ce qui m’arrivait ce soir ? Ce n’aurait pas été la première fois que j’en venais aux mains, et d’habitude ça ne me gênait pas, au contraire…

- Écoute ce soir tu ne pars pas avec lui c’est moi, je suis désolé, mais c’est la loi du plus fort.
- Mais je t’emmerde toi…
- Hahaha moi aussi je t’emmerde petit con. Maintenant dégage.

Yuuki le frappa, puis il prit ma main et m’entraina rapidement à l’extérieur. Je me retournai, inquiet, m’assurant que l’autre n’avait pas eu la bonne idée de nous suivre. Yuuki éclata de rire, je le regardai, surpris. Il trouvait ça drôle ? Tant mieux pour lui, au moins il ne m’en voudrait peut-être pas trop de l’avoir mêlé à ça. Moi je m’en voulais.
Il se tourna finalement vers moi, prit mon visage entre ses mains et m’embrassa.

- Il y a longtemps que je ne m’étais pas amusé comme ça.

Je lui fis un faible sourire et détournai la tête. Est-ce qu’il continuerait de dire la même chose si les photos ou vidéos que les autres clients avaient prises se retrouvaient diffusées quelque part.

- Je suis désolé, soupirai-je en m’arrêtant. J’aurais préféré que tu n’aies pas eu à te mêler à ça… c’était mon problème, en plus c’est pas comme si j’assumais pas…

J’avais jamais renié mon mode de vie, ni les inconvénients évidents qu’il avait pour moi et les autres, mais c’était ça où me retrouver complètement seul… alors je préférais encore risquer de me faire taper dessus par quelques amants mécontents de mon indifférence.
Je relevai les yeux vers lui.

- Mais merci… si t’étais pas intervenu je me serais sûrement fait étaler, ris-je nerveusement.

J’aimais pourtant pas jouer les victimes, voilà pourquoi je prenais sur moi depuis toujours, c’était le genre de facette que personne ne voyait… et là elle avait été exposé à près de deux cents personnes dans une boite de nuit branché, la honte… Moi qui clamait à qui voulait l’entendre que je n’étais pas aussi fragile que j’en avais l’air… ça avait franchement le don de m’énerver de me rendre compte que… peut-être que si finalement.

- Tu… j’espère que tu n’auras pas d’ennui à cause de moi, ça m’embêterait.

Je me forçai à sourire. Sérieusement, j’espérais que personne n’aurait l’idée malintentionné de diffuser ça… mais bon, la boite était sombre, et les lumières violentes n’éclairaient pas bien, donc sans doute qu’il ne serait pas trop reconnaissable.



_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can also be cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22 ans
Profession : Mannequin et Acteur
Amour : Libertin

Citation : Vivre aujourd'hui c'est vivre demain
Musique : One Ok Rock - 「The Beginning」

Ft. : Yamashita Tomohisa




Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
Ven 9 Nov - 21:21
  
    Il fit un faible sourire et je me demandais si je n’étais pas le seul à bien m’amusé maintenant… je me fichais un peu de toute maintenant. Mon cœur battait doucement maintenant on dirait que cette soirée était beaucoup plus bienfaisante que je ne le pensais réellement.

    - Je suis désolé, soupira-t-il en s’arrêtant. J’aurais préféré que tu n’aies pas eu à te mêler à ça… c’était mon problème, en plus c’est pas comme si j’assumais pas…

    Je fis un petit sourire et secouais doucement la tête, je me fichais bien d’avoir été mêlé à ça. Sa m’avait même fait du bien de taper sur quelqu’un aussi faible fut mon coup. Je regardais Shin et c’était clair que ce n’était pas un garçon faible, mais moi dans ma grande bonté je n’avais pas pu faire comme si de rien était j’étais intervenue.
    Il assumait alors tant mieux, mois aussi j’assumais ce que je venais de faire. Il releva les yeux vers moi.

    - Mais merci… si t’étais pas intervenu je me serais sûrement fait étaler, rit-il nerveusement.

    Ah finalement il n’était peut-être pas aussi fort que je le croyais, mais c’est se qu’il voulait montrer aux autres. En même temps qui voulait montrer une image de lui ou il est faible pas grand monde. Bon c’est pas comme si cela me dérangeait, mais je n’aurais pas vraiment aimé le voir se faire étaler contrairement aux gens à l’intérieur qui eux avait sans doute espérer avoir une bonne bagarre.

    - Tu… j’espère que tu n’auras pas d’ennui à cause de moi, ça m’embêterait.

    Je secouais doucement la tête en souriant, il s’inquiétait pour moi c’était plutôt mignon je dois dire. Je resserrais doucement sa main dans la mienne l’embrassais encore en le plaquant contre le mure de brique du bâtiment. Je mordillais ses lèvres et je collais mon bassin au siens en souriant et je me reculais le regardais en me mordant la lèvre.

    -Ne t’inquiète pas pour moi… bon et si on rentrait maintenant.

    Je fouillais dans ma poche à la recherche de mon portable pour téléphoner un taxi sa irait beaucoup plus vite pour se rendre chez moi. J’appelais donc un taxi et il arriva une dizaine de minute plus tard.

    -Sa ira beaucoup plus vite comme ça, dis-je à Shin.

    Je ne pense pas qu’il m’aurait contre dit de toute façon. Une fois dans le taxi je le serrais contre moi et nichais mon visage dans son cou me fichant bien que le chauffeur pouvait nous voir.


[Terminé - suite chez Yuuki]




_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






Message Sujet : Re: Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]
  


Revenir en haut Aller en bas

Et encore une soirée pour oublier... [Yuuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Soirée pour Hallowen le 31/10
» noyer nos cœurs pour oublier. [pv kaya]
» Une soirée pour le moins Tumultueuse !
» [event]Un restaurant pour Astrub
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flower Four - Résurrection ::  :: Quartier Ebisu :: Boites de nuit-